Petit boitier, esprit léger

Du matériel haut de gamme, lourd et encombrant ou un petit boitier passe- partout? L’heure du choix à sonné.

Longtemps j’ai cherché à compléter mon lourd et volumineux, mais performant, matériel reflex par un petit boitier. Non pas pour les activités pro, mais pour le perso.

Pourquoi?

Le même dilemme à chaque sortie… Vais-je prendre ce gros reflex avec moi (Canon 5d Mark II ou III) et si oui, quel objectif? Le résultat était le plus souvent décevant… Je pouvais me retrouver à « trainer » du matériel pour, au final, ne pas le sortir, ou, partir sans rien et le regretter!

Je me souviens notamment de ce voyage à Palawan, aux Philippines, où fatigué de nos journées bien remplis, je choisissais de laisser le matériel photo au logement le soir. Je n’ai donc aucune image de nos soirées pourtant riches…

Le smartphone?

Quoi qu’on en dise, et malgré les énormes progrès en la matière, un smartphone et un reflex plein format ne font pas parti du même monde. Ça dépanne, ça peut faire des photos sympas, mais, je trouve l’acte différent, et imparfait.

Le compromis

Detroit – Février 2017- Fujifilm X-T1 – XF 35 mm F2 – F/5,6 – 1/220 s – ISO2000

Mais l’hybride est arrivé et a commencé à sérieusement concurrencer le monde du reflex amateur pour commencer, puis le pro désormais. Tout ce que je lisais sur Sony et Fujifilm notamment, commençait à me faire saliver…

Début 2017, je finissais par craquer en commençant par acheter un Fuji X-T1 d’occasion, avec le FUJIFILM XF 35 mm f/2 R WR équivalent 50 mm. Je voulais vérifier par moi-même toutes les bonnes choses qui se disaient sur le net.

Résultat: autant j’étais, sans surprise, bluffé par la qualité des optiques et le rendu du capteur, que l’outil en lui même me sortait rapidement par les yeux.

Detroit – Février 2017- Fujifilm X-T1 – XF 35 mm F2 – F/5,6 – 1/160 s – ISO2500

Point Noir

Le point le plus noir et rédhibitoire : sa réactivité!

J’aime, en photo de rue, me positionner, cadrer, et attendre qu’il se passe quelque chose dans mon cadre. Je me retrouve donc en pleine action, à Detroit je crois. Un acteur rentre dans mon cadre, et je commence à vouloir déclencher peu de temps avant qu’il se trouve sur la ligne de force. J’aime avoir plusieurs photos afin d’être sûr d’obtenir la meilleure attitude. Mais là, surprise! Après le premier déclenchement, black out dans le viseur. Prés d’une seconde plus tard, mon viseur retrouve la vue. La personne à dépassé ma ligne de force et se dirige déjà vers le centre du cadre… grrrr. Je découvrais le fameux « black out » des hybrides. Bref, je ne m’étendrais pas plus sur cet appareil, celui-ci n’étant pas le sujet de l’article. Je rentrais en France, et le revendais. L’outil, certes non dénué de qualités, ne répondait pas à mes attentes. Je n’étais, en l’occurrence, pas prêt à passer du viseur optique au viseur électronique. Retour à la case départ.

Le X100F: le viseur hybride

Mais quelques mois plus tard, je racontais mon expérience à l’un des vendeur de chez Panajou à Bordeaux, qui me ventait les mérites des X-Pro et X100 qui étaient équipé d’un viseur hybride, optique (télémétrique) et électronique. De plus, le X100F venait de sortir, avec de fortes améliorations sur la réactivité et un « black out » bien plus limité. Lourdement pourvu pour un compact, avec un viseur optique (télémétrique) et un viseur électronique. Mais aussi un capteur APS-C de 24,3 MPx et une focale « couteau suisse », un équivalent 35 mm, lumineuse.

Une focale à tout faire: paysage, reportage, street photography, et même du portrait. Un boitier qui tient dans la poche latérale d’un bermuda et fait moins de 500g. Banco! Certes, ce joujou m’en couta 1400 euros. La première phase d’allègement passe par le portefeuille. Ensuite, nul besoin d’un sac à dos ou d’une sacoche. On peut donc photographier à sa guise, le corps et l’esprit léger et laisser libre cours à sa créativité. Le bilan complet de ce boitier prochainement avec photos à l’appuie…

Maroc – Vallée du Paradis – Octobre 2018- Fujifilm X100F – F/4,5 – 1/500 s – ISO350

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée Les champs obligatoire sont notés *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.